bandeau-peches

Améliorer le LOGEMENT

fleche

 

 

Améliorer le LOGEMENT : plusieurs opportunités à connaître 

 

Dans un contexte d’augmentation des coûts de l’énergie fossile, l’amélioration du logement et en particulier la lutte contre la précarité énergétique concentre une attention aiguë des pouvoirs publics et des acteurs du bâtiment.

Parmi les programmes-phares qui permettent de cofinancer des travaux, l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) peut soutenir les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriété.

L’objectif est clair : faire baisser la facture énergétique des ménages. De nombreux dispositifs incitatifs se côtoient et différents interlocuteurs peuvent être sollicités selon le projet de rénovation.
La MSA se mobilise avec d’autres partenaires pour favoriser les économies d’énergie mais également pour faire reculer l’habitat indigne, problématique qui peut concerner tant des locataires que des propriétaires occupants.

Petit tour d'horizon des structures et outils existants : Logement

  • L’Anah : Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat.

De très nombreuses informations sont disponibles en ligne :

¤ FAIRE ! Le nouveau service public qui guide dans les travaux de rénovation énergétique, conseiller ou trouver un artisan labellisé « RGE » (reconnu garant de l’environnement), critère indispensable pour bénéficier des aides. Vous y retrouverez les informations relatives à la « Prime à la conversion des chaudières », pour remplacer les anciennes chaudières au fioul, gaz ou charbon.
¤ Co-financement en « Travaux Lourd » : pour des logements indignes ou très dégradés.
¤ Co-financement « Habiter Mieux » : pour des travaux de rénovation énergétique, avec la possibilité d’un bouquet de travaux (dispositif Sérénité) ou ciblé (dispositif Agilité).

L’ensemble des dispositifs d’aides est soumis à des critères de revenus.

Attention, sur l’isolation des combles à 1€, également soumis à des critères de revenus, demander conseil à l’Adil pour bien choisir votre artisan (voir ci-dessous).

  • L’Adil : Association Départementale d’Information sur le Logement de la Drôme :

¤ Informe, conseille, accompagne, organise des visites de réalisations.
44 Rue Faventines à Valence. Tél : 04 75 79 04 04.
https://adil.dromenet.org/

  • Soliha : Solidaires pour l’Habitat.

¤ Accompagne techniquement un projet de rénovation, réalise un diagnostic, aide à l’accès aux aides de l’Anah.
44 Rue Faventines à Valence. Tél : 04 75 79 04 01.
https://drome.auvergnerhonealpes.soliha.fr/

  • Des plateformes de rénovation énergétiques peuvent également exister selon les intercommunalités, elles viendront en appui en termes d’information-sensibilisation et de conseils d’économies à travers la promotion des « éco-gestes ».

¤ A Valence Romans Agglo : la plateforme Rénov’Habitat Durable
https://renov-habitat-durable.fr
¤ Dans les Communautés de Communes du Val de Drôme et du Crestois Pays de Saillans : la plateforme Biovallée Energie
http://www.cccps.fr/ ; https://www.valdedrome.com/

 

Enfin, la MSA Ardèche Drôme Loire a mis en place des aides complémentaires aux aides de l’Anah pour ses ressortissants disposant de ressources très modestes (voir plafonds de ressources sur le site de la MSA* ou de l’Anah) et propriétaires occupants de leur logement.
Ces aides sont respectivement de 500€ pour un projet d’amélioration énergétique cofinancé par l’Anah ou de 1000€ pour des travaux lourds.

 

Contact : MSA ADL

43 av. A. Raimond - BP 80051

42 275 St PRIEST en Jarez Cedex

0475756810 - msa-ardeche-drome-loire.fr